*Morgane BRAVO Fondatrice "Paris16"*

*Morgane BRAVO Fondatrice "Paris16"*
Crédit Photo ©Morgane BRAVO *Morgane BRAVO Fondatrice "Paris16"* Avocat de formation, études & expérience Diplomatique, Sciences Politiques... 2002 : Candidate (Titulaire) aux élections Législatives, dans la 14ème Circonscription de Paris. 16ème arrondissement (Sud)* Le nouveau 16e : un arrondissement en pleine expansion... qui se renouvelle, qui s’engage! *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

vendredi 18 février 2011

*Claude Goasguen : Nomination à l'UMP...*

Je viens d'être nommé conseiller politique de l'UMP et membre de la commission des investitures.

Dans ce cadre, je défendrai avec ardeur le candidat de l'UMP aux Présidentielles, Nicolas Sarkozy, contre les dérives populistes et contre le candidat de la gauche socialiste qui a fait la preuve de son incapacité à moderniser le pays, à traiter les grand dossiers et la restructuration imposée par la modernisation économique et politique.

Claude Goasguen
Ancien Ministre, Député-Maire du 16ème Arrondissement

 *Félicitations & Bonne chance!*

 
Bien à vous,
Morgane BRAVO

jeudi 17 février 2011

*Femmes pilotes : des pionnières aux astronautes*

Salons de la Mairie, 2e étage
Conférence le 8 mars - Exposition du 9 au 12 mars


femmes pilotes
L'Association Française des Femmes Pilotes fêtera en mars prochain son 40e anniversaire. Elle a souhaité accomplir pour cette occasion un devoir de mémoire envers les femmes qui ont marqué l’aventure de l’aviation. C’est à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme que la Mairie du 16e accueillera deux manifestations pour célébrer la présence des femmes dans l’aéronautique.

Mardi 8 mars à 16h - Salle des Mariages : Conférence « Les françaises et la conquête de l’air et de l’espace » - par Jean-Pierre Nineuil.
Suivie d'un film de 15 minutes sur Caroline Aigle, 1ère femme pilote de chasse décédée d'un cancer à 33 ans - par Jean-Louis Aguer.
Les deux conférenciers sont membres de l'Association des Amis du Musée de l'Air (A.A.M.A.)
Nombre de places limité. Réservations par mail communication@femmes-pilotes.com ou par téléphone au 06 42 99 46 22 auprès de Michèle Magnien, présidente de l’association.

Du mercredi 9 mars au samedi 12 mars - Salle des Commissions : Exposition
« Les Femmes Pilotes »
Cette exposition présentera des photos, des documents ainsi que des objets ayant appartenu à des pionnières et une rétrospective des femmes pilotes ayant marqué l’aviation depuis 100 ans.
Entrée libre. Du lundi au vendredi de 9h à 17h, le jeudi jusqu’à 19h et samedi de 9h à 12h30.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

dimanche 13 février 2011

*Paris garde Roland Garros...*

L'Assemblée Générale de la Fédération Française de Tennis a rendu son verdict concernant le futur site de Roland Garros. Et le tournoi du Grand Chelem restera à Paris. La candidature parisienne a reçu le plus suffrages parmi les 195 élus de la Fédération amenés à voter. Paris devance Marne-La-Vallée, Versailles et Gonesse.

Roland Garros ne fera pas sa révolution. Les 195 élus de la Fédération Française de tennis amenés à voter sur l'avenir du tournoi du Grand Chelem ont choisi de conserver le rendez-vous sur terre battue dans Paris. Installé Porte d'Auteuil depuis 1928, Roland Garros voit donc son bail prolongé à partir de 2016. En fin de contrat un an plus tôt, le tournoi devra cependant opérer un lifting d'envergure pour entrer dans les standards dans autres tournois du Grand Chelem que sont l'Open d'Australie, Wimbledon et l'US Open.

De grands travaux à venir
Pour conserver Roland Garros dans ses murs, la mairie de Paris a répondu à tous les desideratas initiaux de la Fédération, et ce, malgré de nombreuses contestations locales. A savoir, une extension de la superficie du site de 60% (5 hectares supplémentaires), la couverture du court Central, la construction d'un nouveau stade de 5000 places, une nouvelle concession d'une durée de 99 ans et une redevance à la baisse indexée sur le chiffre d'affaires. En retenant Paris, les élus ont fait le choix du conservatisme et respecté la volonté des partenaires historiques et sponsors, qui n'envisageaient pas d'aller à Marne-La-Vallée, Versailles ou Gonesse.Vendredi, la Fédération elle même avait recommandé aux votants de choisir le projet parisien. Adjoint au maire de Paris, Jean Vuillermoz nous confiait jeudi ne pas pouvoir imaginer une délocalisation du tournoi. «Il n'y a qu'un Roland Garros. Il n'y en a pas d'autres. Ça ne sera plus Roland Garros si ça quitte Paris. L'histoire d'amour entre Roland Garros et le tennis, c'est forcément la Porte d'Auteuil, sur le site actuel (…) Je suis vraiment pour une métropole tournée vers la banlieue mais franchement ce qui appartient à Paris est parisien. Roland Garros comme la Tour Eiffel font partie de Paris.»

Marne-La-Vallée finaliste
Les trois candidatures de banlieue répondaient pourtant au moins aussi bien aux différents critères définis par la FFT (accessibilité, dimension patrimoniale, sécurité juridique, confort et qualité, vie fédérale, dimension sportive, relations humaines, développement durable, images de marque, pérennité, aspects économiques et financiers). Mais l'aura et l'expérience de Paris auront fait la différence. Selon Le Figaro, le premier tour du vote des 195 élus de la Fédération a placé Paris en tête (55 %) devant Marne-la-Vallée (25 %), Versailles (17 %) et Gonesse (3 %). Seule Gonesse avait été éliminée. Au terme du second tour, Paris avait obtenu 64% et Marne-la-Vallée 21%. Versailles avec 14% avait de fait été éliminée. Au troisième tour, Paris a obtenu 70,13% et Marne 29,87%. La FFT reviendra sur le résultat de ce vote lors d'une conférence de presse tenue à 14h30 à Roland Garros.

Le projet de Paris :

Bien à vous,
Morgane BRAVO